La direction liégeoise va signifier à Mbaye Leye la fin de leur collaboration. Patrick Asselman et Eric Deflandre, ses adjoints, devraient également être remerciés au contraire de Jean-François Gillet qui va conserver son poste et donner les entraînements jusqu'à l'arrivée du nouveau coach.

Une semaine après avoir décidé d'écarter Benjamin Nicaise et de prendre en charge le sportif, Bruno Venanzi compte faire le ménage au sein du staff. La trêve internationale laissera une dizaine de jours au président pour trouver des solutions et remettre le club sur de bons rails.

A la tête du Standard, Mbaye Leye aura glané 16 victoires, contre 15 défaites et 5 nuls. Un bilan de 1,47 point par match insuffisant pour celui qui semblait avoir fait le deuil de son poste, vendredi soir, lorsqu'il évoquait au sortir de la défaite à Malines que les joueurs ont "besoin d'avoir peur de quelqu'un".