Mbokani ; "Je devais réagir en marquant"

Standard

D. D.M. et M. M.

Publié le

Comme la semaine dernière, Mbokani a répondu à Maazou...

LOKEREN Discret hier, Ouwo Maazou a tout de même sorti un coup de génie pour inscrire son but. "D'accord, c'est un chouette but, mais je préfère celui que j'ai inscrit à Genk, question de goût. Ce n'était pas évident d'échapper au marquage de Onyewu et de Sarr. À tour de rôle, ils me suivaient partout où j'allais et je n'avais vraiment pas beaucoup d'espaces pour m'exprimer. Qui plus est, Oguchi me piquait tous les ballons aériens. Il fallait donc procéder autrement comme sur la phase du but où je me suis appuyé sur Golan avant de tenter ma chance. Moi aussi fort que Mbokani ? Je vous arrête tout de suite. Dieumerci est un joueur confirmé que je ne suis pas encore. D'ailleurs, il y a encore six mois d'ici, personne ne me connaissait. Jova m'a félicité et m'a demandé quand est-ce que je viendrais au Standard ." (rires)

Samedi passé, l'attaquant nigérien avait marqué deux buts à Anderlecht et Dieu Mbokani avait répondu le dimanche en réalisant le doublé au GB. Hier, le Congolais a répondu dans la minute : "Lorsque Maazou a marqué, je me suis dit que je devais réagir en marquant à mon tour. Mais je n'ai pas attendu son but pour être décidé à marquer. Je voulais le faire dès le début du match. Mais Lokeren était bien organisé et ce n'était pas facile. Je suis en forme. Malheureusement, je serai suspendu contre Mouscron pour une carte jaune injustifiée... J'en profiterai pour me préparer pour notre déplacement à Belgrade : je veux à nouveau marquer en Coupe Uefa (NdlR : comme à Everton et contre Séville)."



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info