S’il n’est pas en tort sur le seul but de la rencontre, Merveille Bokadi a néanmoins connu un Clasico compliqué, en étant auteur de l’une ou l’autre perte de balle très dangereuse.

"Nous avons été trop timides avant la pause puis on a fait le forcing pour marquer mais nous n’y sommes pas parvenus"
, regrettait le défenseur en zone mixte après la rencontre. Sa prestation en demi-teinte amène tout de même des interrogations côté liégeois. Alors que Michel Preud’homme précisait vendredi dernier que Zinho Vanheusden, qui a repris l’entraînement collectif samedi, ne serait, logiquement, pas à 100 % dès son retour, l’arrière-garde a perdu Noë Dussenne (rupture du ligament croisé) pour une longue période. Ensuite, il reste les jeunes Lavalée et Sangare ou la possibilité de faire reculer Uche Agbo mais les solutions pourraient rapidement manquer en cas de souci.

Le club va-t-il revoir sa position et transférer un défenseur central ? Ce n’est pour l’instant pas à l’ordre du jour car le mercato entrant du Standard est, logiquement, terminé.

Mais il reste encore quelques heures à la direction pour éventuellement se retourner…


Halilovic espère aller à Heerenveen, l’Italie ou l’Espagne pour Cavanda ?

Le mercato se termine lundi soir et le noyau liégeois se compose encore de quelques excédentaires. Si aucune solution ne se dégage pour le moment pour Sébastien Pocognoli ou Duje Cop, Alen Halilovic espère lui rejoindre le club néerlandais d’Heerenveen. Mais il appartient toujours au Milan AC, ce qui complique la situation. Une première proposition, au sein de laquelle Milan payait la moitié du salaire et le Standard et Heerenveen se partagaient le reste, a été refusée par les dirigeants rouches, qui ne souhaitent pas payer les émoluments d’un joueur qui ne leur appartient pas… et qui ne porte par leurs couleurs. Mais les négociations continuent.

Toujours dans le sens des départs, Luis Pedro Cavanda espère également trouver une solution dans les prochaines heures. Jamais sélectionné depuis le début de la saison, il a des contacts en Espagne et en Italie, où Parme et Gênes cherchent notamment un back droit. Un prêt ou un transfert définitif est possible. Il n’y a rien de concret pour le moment.

Si aucune solution n’est trouvée rapidement pour les excédentaires, certains pourraient être privés de temps de jeu jusqu’en décembre s’ils ne sont pas inscrits sur la liste belge (pour la Pro League) ou européenne (pour l’Europa League) du club liégeois. Le temps presse…