Après une concertation entre la Ville de Liège et le Standard, les autorités locales ont décidé de réduire ce nombre à 3 750 personnes (et non plus 7 500) pour la rencontre de ce jeudi entre le club liégeois et les Glasgow Rangers. Compte tenu des récentes décisions du Comité de concertation, il n’y aura pas de vente de nourriture ni de boissons dans l’enceinte du stade. Combinée à l’interdiction de fumer, cette mesure à un objectif : faire en sorte que tout le monde garde son masque.