Michel Preud'homme s'attend à un débat physique ce vendredi mais pas uniquement

Avec 10 points sur 15 et une seule défaite au compteur, c'était à Sclessin en ouverture des PO1, l'Antwerp est l'équipe surprise de cette 10e édition des playoffs. Une formation anversoise qui a pour particularité d'imposer, à chaque fois, son style très rugueux à ses opposants. Les Standardmen se souviennent encore de leur dernière visite au Bosuil en phase classique où ses éléments offensifs s'étaient retrouvés au sol plus que de raison. "On s'attend à un débat physique mais pas uniquement", précisé Michel Preud'homme. "Si on entre dans le combat physique, on le perdra car on est moins fort dans ce domaine."

Michel Preud'homme attend surtout de ses hommes qu'ils ne dénaturent pas leur jeu ce vendredi. "Ce n'est pas sous prétexte que l'adversaire est puissant qu'il faut déjouer. On doit rester fidèle à nos principes et ne pas calquer notre jeu sur celui de l'Antwerp." Quant à savoir si cette sixième rencontre sera cruciale pour les Liégeois : "elles le sont toutes. Les précédentes l'étaient parce qu'elles nous permettaient de nous rapprocher de la tête, celle-ci l'est parce qu'un point, logiquement, sépare les deux protagonistes de cette rencontre."

Pour ce déplacement, Michel Preud'homme a retenu 21 joueurs et est toujours privé de Orlando Sa et Obbi Oulare dont la saison est d'ores et déjà terminée. 

Voici le noyau liégeois : Ochoa, Gillet, Bodart, Pocognoli, Goreux, Vanheusden, Kosanovic, Laifis, Bokadi, Fai, Miangue, Cavanda, Cimirot, Marin, Bastien, Mpoku, Lestienne, Carcela, Halilovic, Djenepo et Emond