Si on lui prête des envies de départ, Alen Halilovic est toujours au Standard à trois jours de la fin du mercato. 

"Ce n’est pas certain qu’il parte", explique Michel Preud’homme. "On savait que ce serait un long processus avec Alen. S’il trouve quelque chose de bien, le club analysera la situation. Pour le reste, on est toujours prêt à lui faire retrouver son meilleur niveau."