Même si le Standard est revenu à deux reprises au score, Philippe Montanier ne pouvait pas se satisfaire du point du partage. "C’était notre quatrième match en douze jours, le deuxième en moins de 72 heures, ce qui est assez rare , soulignait le coach français. On a eu du mal à entrer dans la rencontre et on a fait de grossières erreurs techniques. On loupait des passes à cinq mètres. Malgré cela, on a eu la mentalité nécessaire pour revenir au score mais j’envie la réussite totale de nos adversaires. Comme Courtrai, Zulte Waregem a marqué sur ses seuls tirs cadrés."

Outre le manque d’efficacité offensif, la rotation liégeoise a été un peu décevante. "Les remplaçants étaient très bien montés au jeu contre Vojvodina. Mais ce dimanche, certains m’ont donné raison de les avoir alignés et d’autres pas. Mais heureusement, on avait encore de la fraîcheur sur le banc ce qui a permis à l’équipe de se rebooster."

Désormais, c’est vers les Hongrois de MOL Fehérvár que les regards se tournent. Une équipe qui était au repos ce week-end. "On devra tenter de surmonter ce handicap" , ne cachait pas Montanier, qui espère récupérer Samuel Bastien et Maxime Lestienne à l’entraînement dans les jours à venir. Des retours qui feront presque office de renfort en cette fin de mercato.

Une fin de mercato que le T1 rouche appréhende. "C’est toujours un moment un peu particulier mais je sens les joueurs impliqués et je ne vois pas un départ dans les jours à venir. Par contre, une arrivée ne gênerait absolument pas…" , terminait Montanier, rappelant que le Standard est encore un peu court sur les flancs défensifs.