Eiji Kawashima ayant disputé la Coupe des Confédérations, Anthony Moris a donc entamé la préparation dans la peau du numéro 1. Cependant, le portier n’est pas certain de garder ce statut au retour du Japonais ce mercredi. Peu importe pour le portier, ce qu’il veut, c’est jouer.

"La direction a dit à plusieurs reprises que je devais jouer et je veux jouer cette saison que ce soit ici, ou ailleurs."

Le gardien de 23 ans a récemment évoqué son avenir avec la direction. "Je suis en discussion avec les dirigeants pour voir ce qu’il y a lieu de faire. On essaie donc de trouver un terrain d’entente mais je ne peux pas être fixé avant que Kawashima ne revienne le 10 juillet."

L’avenir de Moris semble donc lié à celui du Japonais qui est également annoncé sur le départ.

"Admettons qu’une offre arrive pour Eiji et qu’il part, il faut tout de même un portier pour le premier match européen. De plus, c’est dans l’avantage du Standard de me garder car j’ai encore quatre ans de contrat."

Si Guy Luzon a laissé planer le doute quant au nom du portier qui défendra les cages liégeoises le 18 juillet, il serait logique que Moris débute ce match.

"J’aurais fait toute la préparation, je me donne à 100 % à chaque entraînement et je ne pense pas que le coach a quelque chose à me reprocher et à ses yeux, seul le travail compte. Les noms, cela n’entre pas en ligne de compte. J’essaie donc de me donner à fond comme je l’ai toujours fait."