Le Standard reçoit l’Antwerp ce samedi avec confiance, après son 4 sur 6 face au FC Bruges puis à Genk. Et il peut entériner mathématiquement sa qualification pour les PO1.

Le bonne humeur est de retour au Standard. Alors que la défaite à Courtrai avait laissé des traces, le partage face au FC Bruges et la victoire à Genk ont permis aux Rouches de retrouver le sourire. "Les résultats positifs font toujours du bien et cela se sent en semaine, même si je n’ai jamais eu à me plaindre du travail fait à l’entraînement", soulignait Michel Preud’homme en conférence de presse ce vendredi.

Les PO1 se rapprochent pour les Liégeois et ils pourraient même être mathématiquement acquis ce samedi. "On peut réaliser un des objectifs de la saison mais on n’y est pas encore", indiquait MPH. "La victoire à Genk a été importante et on espère continuer sur la même dynamique pour se qualifier le plus tôt possible pour les PO1. Mais on ne se focalise pas sur le classement, même si c’est important de terminer le plus haut possible. On pense uniquement au match et à la victoire."

Face à une équipe qui est devenue un vrai rival du Standard. "C’est une formation qui nous a posé des problèmes dans le passé, il ne faut pas se voiler la face, mais on peut aussi la mettre en difficulté. L’Antwerp a une manière de jouer qui est singulière. On a les qualités pour avoir du répondant mais ça dépend de ce que pourra faire ou non sur le terrain..."