Standard

C'est devenu une habitude : le Standard débute la journée de championnat en jouant le vendredi soir. Et c'est un déplacement à Gand qui attend les Rouches cette semaine.

"On n'a pas encore remporté un seul de nos déplacements face aux équipes de haut de tableau, excepté Charleroi. Je connais les statistiques", souriait Michel Preud'homme en conférence de presse ce jeudi. "Ce sont évidemment les rencontres les plus difficiles et tout le monde a du mal, je pense, à aller prendre des points dans ce genre de matches. Mais c'est, pour nous, une manière de voir si on a appris. Et Gand est une équipe très difficile à jouer chez elle. Surtout vu sa situation actuelle. Elle aura beaucoup de pression. Mais elle va aussi en mettre beaucoup sur nous."

Même si elle est forcément moins oppressante que celle de Gand, la pression du Standard sera d'accomplir un de ses objectifs de la saison, en se qualifiant pour les PO1. Pour ce faire, il faut que les Rouches s'imposent et que Charleroi ne gagne pas à Saint-Trond. "Pour le moment, c'est tout ce à quoi nous pensons : nous qualifier pour les PO1. On doit terminer le travail", continuait MPH. "C'est notre réalité du moment et on ne regarde ni devant, ni derrière. Avant, on devait spéculer sur les autres. Mais ce n'est plus le cas pour le moment."

Et c'est, forcément, bon signe...

Le groupe liégeois (21) : Ochoa, Gillet, Bodart, Goreux, Vanheusden, Kosanovic, Bokadi, Fai, Miangue, Cavanda, Laifis, Marin, Cimirot, Raskin, Bastien, Balikwisha, Halilovic, Lestienne, Mpoku, Emond.