Standard

Avant la réception de Waasland-Beveren, le groupe liégeois n'est plus touché par l'épidémie de grippe

Après avoir validé son ticket pour les PO1 la semaine dernière au Cercle de Bruges, le Standard disputera une 30e et dernière journée de phase classique sans aucune pression face à Waasland-Beveren. "Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas faire le travail même si nous sommes plus sereins", lance Michel Preud'homme. Le coach des Rouches peut, cette semaine, compter sur un noyau au complet à l'exception de Sébastien Pocognoli et Obbi Oulare. "Ils évoluent vraiment bien", précise le coach. "Pour le reste, cette semaine, tout le monde va bien et plus personne n'est malade", précise-t-il avec soulagement. 

Face à Waasland-Beveren, le Standard aura une mission: consolider sa troisième place. "Ce match ne compte pas pour du beurre, loin de la même. En cas de victoire, on conserverait cette troisième place et on ne sait jamais, nos concurrents pourraient aussi perdre des plumes. On se doit de préparer les PO1 au mieux." Des PO1 dont Mehdi Carcela pourrait bien louper les deux premières rencontres en cas de suspension. "Ce serait dommage qu'il soit privé de matches de PO1 pour une affaire aussi antérieure mais, malheureusement, je n'ai pas d'emprise sur ça."