Heureux de l’efficacité défensive et offensive de ses hommes sur la pelouse de La Gantoise, principalement en deuxième période, Michel Preud’homme espère que le Standard entamera la rencontre de ce lundi soir pied au plancher, ce qu’il n’a pas eu l’habitude de faire ces dernières semaines.

"On sait que Bruges met une grosse pression dans les débuts de match et mercredi, on a confondu organisation et passivité avant la pause. Il faudra être agressifs et éveillés très tôt face à cette équipe expérimentée, qui a cette culture de la gagne depuis quelques années", indiquait le coach liégeois en conférence de presse ce dimanche.

Conscient qu’une victoire replacerait le Standard dans la course au titre, MPH regarde surtout… derrière lui. "On s’est mis un petit crédit par rapport aux équipes derrière nous, c’est positif. On va essayer de le garder et on verra bien où ça nous mène."