Les Rouches ont remporté une victoire importante face à un concurrent direct, l'Antwerp. La solidarité liégeoise a été récompensée par le magnifique but d'Obbi Oulare.

Voilà, c'est fait, les Rouches sont officiellement qualifiés pour les Playoffs 1, après leur succès face à l'Antwerp. "Un match difficile", pour Michel Preud'homme, qui pointe la bonne série liégeoise malgré un calendrier délicat (FC Bruges, Genk, Antwerp) : "On prend sept sur neuf. C'est de bonne augure pour la suite."

Mais le coach liégeois était aussi particulièrement content de la prestation de ses joueurs ce samedi soir : "Garder le zéro, c'est important. On a très bien joué en première période mais on a eu peur de ce jeu de l'Antwerp en deuxième mi-temps. Ce qui me satisfait, c''est l'abnégation montrée en deuxième mi-temps. Cimirot a rayonné, Oularé a tout donné et Carcela a été très important pour nous ce soir."

Un avis que partageait l'arrière droit Nicolas Gavory : "On a fait un match dans la lignée de ceux qu'on a fait en janvier. On a montré de la rigueur, de la solidité et on défend ensemble. On a parlé pour voir ce qu'on devait améliorer depuis le match contre Courtrai. Garder le zéro derrière, cela fait du bien. Les attaquants qui défendent avec, cela fait aussi un bien fou. On est qualifiés pour les Playoffs 1 mais on ne va pas s'arrêter là.", estime le Français.

Pour Maxime Lestienne, c'est surtout un sentiment de revanche qui dominait: "Ce soir, nous sommes récompensés. Nous avons pris notre revanche après l'élimination en Coupe . Ils n'ont pas joué au foot, ils ont envoyé de longs ballons vers Mbokani. On était la meilleure équipe ce soir. Nous sommes restés calmes, en étant plus intelligents qu'eux, face à une équipe forte physiquement. On peut rivaliser avec n'importe quelle équipe en Belgique, après la mentalité montrée dans les trois derniers matchs."

"On n'a pas concédé d'occasions"

Du côté anversois, on regrettait davantage la mauvaise entame de match : "On jouait bas en première mi-temps mais on n'a pas concédé d'occasion. On a réussi à les inquiéter ici chez eux, surtout en deuxième période. On avait du mal dans le dernier geste. Leur danger venait surtout des flancs qui rentraient vers l'intérieur", a réagi Faris Haroun estimant qu'un partage aurait été plus logique.

Ce que Laszlo Boloni, le coach de l'Antwerp n'a pas contredit : "C'était un bon match. Je ne suis pas satisfait car on a perdu mais on a vu de bonnes choses, surtout en deuxième période. On n'a pas réussi à exploiter les situations dangereuses qu'on a eues. Le comportement ce soir était bon."