Si mentalement Nicolas Gavory n’a jamais lâché, même dans les périodes plus compliquées, son retour en forme s’explique aussi par une fraîcheur physique retrouvée.

Laissé sur le banc par Mbaye Leye lors du quart de finale de Croky Cup face au Club Bruges puis le dimanche suivant à Mouscron, il a profité de cette période pour souffler un peu. Et pour se remettre en question.

"Sur le coup, je mentirais en disant que j’ai bien pris le fait de sortir de l’équipe, car je suis un compétiteur et je veux tout jouer", explique le Français. "Mais j’ai vite tourné le bouton et c’est ce qui m’a permis d’inverser la tendance. Je me sens bien, tant physiquement que mentalement, et mes performances s’en ressentent. Je vais tout faire pour continuer ainsi et finir la saison de la meilleure des façons."

Celui qui est "resté focalisé sur son job", même quand il était critiqué, semble plus épanoui lorsqu’il a de l’espace devant lui. Comme ce fut le cas la semaine passée, à Eupen, dans le système en 4-3-1-2. "J’essaie de m’adapter du mieux possible et toute l’équipe a bien réagi à ce changement de système", explique modestement le numéro 24 des Rouches.

Qui se positionne comme le meilleur donneur d’assists du Standard cette saison. "Et j’ai envie de le rester", avoue-t-il. "Dans un premier temps, ce n’est pas spécialement ce sur quoi je me focalise mais j’ai des statistiques élevées en tête. Quand on a huit passes décisives toutes compétitions confondues en tant qu’arrière latéral, ce n’est pas mal. Mais on peut toujours faire mieux. Et je vais tout faire pour continuer à alimenter ces chiffres."

Et pour emmener le Standard vers une participation aux PO2 et une victoire en finale de Coupe contre Genk. "La période est cruciale. Gagner la Coupe et atteindre les PO2, cela équivaudrait à réussir notre saison. Mais on doit d’abord se concentrer sur le Beerschot ce dimanche car se qualifier pour les PO2 est le meilleur moyen de préparer la finale de la semaine prochaine. Je m’attends à un match engagé face aux Anversois mais, vu ce qu’on montre pour le moment, on peut gagner."

Pour ce faire, les Liégeois auront besoin du Nicolas Gavory des dernières semaines.