Recruté à La Gantoise en janvier dernier, le joueur du cru a été présenté à la presse ce mercredi après-midi.

Le jeune médian de 17 ans, il atteindra la majorité le 23 février, portera le numéro 37, jadis dévolu à Jelle Van Damme. “C’est un grand nom”, lâche-t-il tout sourire avant de quitter la conférence de presse.

Avant cela, l’ancien élément d’Anderlecht et de La Gantoise n’a pas caché son enthousiasme de “revenir à la maison” selon ses propres mots. “C’est vraiment top et contre Anderlecht, j’ai pu retrouver l’ambiance que j’avais connue avant."

La stabilité et la sérénité retrouvées au Standard ont joué un rôle important dans son choix, alors que La Gantoise a précisément enchaîné de nombreux changements ces derniers temps. “J'ai eu trois coachs différents en un an et demi là-bas, ce n'est pas l'idéal pour un jeune”, se souvient Raskin. “Quand on voit un président comme Venanzi, un staff avec Emilio Ferrera et Michel Preud’homme et les infrastructures du club, la question de signer au Standard ne se pose même pas.”

Présent dans la sélection de Preud’homme pour le Clasico, le jeune homme a finalement pris place en tribune. “Je suis encore jeune, j'ai besoin de matches et de rythme”, se défend-il, tout en précisant qu’il n’a pas d’objectif d’ici à la fin de la saison.

© L.-P. E.

Raskin
© BELGA