Le Standard ayant refusé les 4 millions du club d’Abou Dhabi, le capitaine n’a pas reçu d’offre et n’a donc pas pu se positionner.

Ce n’est pas nouveau: Adrien Trebel risque de quitter le Standard avant la fin du mercato estival. Mais le capitaine rouche est-il pour autant devenu un sale gamin qui veut forcer son transfert ? Non.

Certains l’accusent de tout faire pour partir à Al Jazira, remettant en cause ses ambitions et son professionnalisme. Mais quelle est vraiment la situation ? Après l’échec essuyé dans le dossier Defour, qui a préféré rejoindre Burnley, le club d’Abou Dhabi a jeté son dévolu sur Trebel et a fait une offre de 4 millions au Standard. Sachant qu’Anderlecht s’était vu proposer près du double pour Defour, la direction liégeoise a refusé l’offre dans l’espoir de faire monter les enchères.

Conséquence : sans accord entre les clubs, le Français n’a, lui, reçu aucune proposition d’Al Jazira. Il ne sait rien du salaire, de la durée du contrat, du projet, des installations, etc. Donc impossible pour celui qui avait refusé la Chine de se positionner par rapport à un transfert à Al Jazira.

Est-ce pour autant totalement exclu ? Non. Comme les clubs, les joueurs peuvent recevoir des propositions "qui ne se refusent pas". Si c’est le cas avec Al Jazira, Trebel, qui privilégie le projet sportif, pourrait revoir ses plans de carrière.

Reste à savoir si le club des Émirats arabes unis est toujours intéressé ou s’il s’est braqué après le refus du Standard. D’autres médians avec le même profil sont sur le marché et Al Jazira n’est pas pressé puisque le mercato là-bas se referme bien plus tard que le 31 août à minuit.