S’il n’est pas titulaire ce soir, l’attaquant tentera de partir avant le 31 août

Vu l’absence de Mémé Tchite, blessé au dos, José Riga va devoir lancer un autre attaquant de pointe ce soir contre Helsingborgs. Le coach a le choix : Benteke, Leye, Nong et Batshuayi sont du voyage en Suède. Mais Aloys Nong, réserviste lors des deux derniers matches, entend bien être l’heureux élu.

“Tchite va nous manquer, mais il y a d’autres joueurs valables pour le remplacer” , commente l’attaquant camerounais. “Ce serait super d’avoir l’occasion de jouer centre-avant. C’est ma meil-leure place.”

Et s’il est à nouveau réserviste ? “Si je ne suis pas titulaire, j’aurai compris que je dois chercher ailleurs. Je sais que le coach doit faire des choix, qu’il ne peut pas jouer avec 12 joueurs. Mais j’ai 28 ans et je ne veux plus revivre une saison comme la saison passée. Je veux sentir qu’on me fait confiance. J’ai prouvé que je pouvais apporter quelque chose au Standard. Je veux rester, mais le coach connaît ma position. Nous avons eu une bonne discussion avant Helsingborgs et Courtrai et nous avons convenu de faire le point après le match en Suède.”

S’il joue ce soir, il pourra compter dès le coup d’envoi sur les bons services de Franck Berrier.

“Tchite l’a dit, la tâche des attaquants n’a pas été aisée depuis le début de la saison. Il a fallu redescendre bas pour avoir des ballons car on n’était pas vraiment alimentés. Le retour de Berrier nous fait énormément de bien.”

Cela dit, la priorité de ce soir contre Helsingborgs, ce sera de ne pas encaisser.

“Après le match aller, on a 60 % de chances de passer. Mais on a vu avec Genk que gagner à l’aller n’assure pas la qualification... Il ne faudra pas calculer. Jouons notre jeu et on aura des occasions.”

Contre Courtrai, le Camerounais a fait mouche malgré son statut de réserviste.

“C’est surtout le résultat qui importe : il fallait battre Courtrai pour rester dans une spirale positive et engranger de la confiance. Je suis content d’avoir marqué. La saison passée, j’avais dû attendre les playoffs 1...” rappelle Aloys Nong, qui se veut ambitieux pour la saison à venir. “Un club comme le Standard doit être ambitieux. L’objectif, c’est le titre !”

Pourtant, vu les départs, beaucoup parlent d’une saison de transition. “On a changé de direction et de staff sportif. Mais on n’a perdu que quatre joueurs. On ne repart pas de zéro. On a les moyens de lutter pour être champion.”



© La Dernière Heure 2011