Koen Daerden mettait en avant le gain de maturité du Standard

LIÈGE Mercredi à Malines, le Standard s’est fait plaisir en assurant sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de Belgique. Outre le résultat, c’est la manière mais aussi le plaisir pris par les Rouches qui étaient à mettre en avant.

“On s’est vraiment amusé ce soir. On se devait de tenir le 0 et de marquer dès qu’une occasion se présentait” , précisait Koen Daerden.

Ce dernier, qui ne parle jamais de sa personne, était satisfait de sa prestation.

“Je pense avoir fait mon boulot comme le reste de l’équipe. Si j’ai bien presté, c’est parce que l’équipe a réalisé une grosse prestation.”

Il y a quelques semaines, il n’est pas du tout certain que le Standard aurait résisté à la pression des Malinois et de leur public. Mais mercredi, les Rouches ont fait preuve de maturité pour tenir le résultat acquis lors du match aller et mieux encore, ils l’ont fait fructifier.

“C’est simple, ce soir, nous avons joué comme des adultes, c’est-à-dire en respectant les consignes et en résistant à la pression. Malines n’a été dangereux qu’à une seule reprise avec la tête de Destorme sur le poteau. Pour le reste, je pense que Blazic a passé une soirée des plus calmes. Oui, le Standard a grandi et a gagné en maturité ces derniers mois. Cela se voit sur le terrain et se ressent dans le vestiaire. Nous prenons beaucoup plus de plaisir. Ce dernier est bien évidemment motivé par les résultats. Sur le terrain, tout le monde se bat pour le collectif et cela finit toujours par payer.”

Maintenant, les Rouches doivent s’acquitter d’une autre tâche, tout aussi compliquée, atteindre les playoffs 1.

Et cela commence par ce dimanche avec la réception du Club Bruges, une équipe qui n’est pas étrangère pour Koen Daerden.

Il l’admet: “C’est toujours spécial de retrouver ses anciens coéquipiers. J’ai toujours des amis en Venise du Nord, mais tout cela, c’est du passé. Désormais, je suis Standardman et je veux aider mon club à atteindre les playoffs 1. Pour ce faire, nous savons ce qu’il nous reste à faire. Nous avons encore trois matches pour espérer. Il faut absolument les remporter tous les trois.”



© La Dernière Heure 2011