Les Standardmen étaient conscients d’être passés à côté de leur sujet

D’Onofrio : “Une leçon d’humilité”

Le Standard de retour à la réal...ité

SAINT-TROND “Il nous faut beaucoup trop d’occasions pour marquer un but”, pestait Dominique D’Onofrio, reprochant au passage à ses troupes un manque d’engagement.

Peut-on lui donner tort à l’entraîneur liégeois ? Dans un Stayen new look, les Liégeois n’ont certes concédé que leur première défaite de la saison. Mais la manière de concéder ce revers a de quoi inquiéter.

“On avait déjà été mené, notamment mardi contre le Real, mais on avait malgré tout continué à jouer. Ce soir, ce ne fut pas forcément le cas”, estime pour sa part Luigi Pieroni, qui n’a pas pu changer le cours des choses suite à sa montée au jeu. “On a pris un but rapide. Ce n’est jamais bon pour la confiance. Sans compter qu’on a terminé à dix, ce qui compliquait encore plus la tâche. On n’a pas montré assez les dents face à une équipe qui s’est sûrement satisfaite de notre comportement. L’agressivité, on l’a simplement mise sur la fin mais de façon naïve, ce qui explique la pluie de cartons.”

Inutile de le répéter chaque semaine : la formation principautaire est fort jeune. Dans le contexte d’hier, cela ne l’a pas aidée. “Malgré tout, nous sommes pros”, ajoute Pieroni. “Il faut progresser, et vite. Car 5 points sur 12, c’est insuffisant bien que pas dramatique.”

Au terme de la conférence de presse, on apprenait que Buysens souffrait finalement d’une fracture du péroné et que l’opération était en cours.



© La Dernière Heure 2010