L’attaquant portugais du Standard est hyper efficace depuis qu’il est titulaire.

"Le Standard n’a pas d’attaquant!"

Voilà ce que Mémé Tchite nous avait dit avant Standard - Anderlecht. Il est vrai qu’à ce moment-là, Orlando Sa n’avait pas encore eu voix au chapitre avec à peine vingt-quatre minutes de jeu sur les huit premières journées de championnat. Mais depuis qu’il est titulaire, le Portugais donne tort à l’ancien attaquant du Standard: en trois matches, il a été impliqué dans six des dix buts des Rouches. À Courtrai, il avait inscrit deux des trois buts de son équipe. Contre le Panathinaïkos, il a obtenu les deux phases arrêtées synonymes de buts. Et, en une mi-temps, il a pris en charge deux des cinq buts liégeois contre Waasland-Beveren.

Le voilà donc à cinq buts en championnat et donc meilleur buteur du Standard, ex aequo avec Benito Raman (quatre buts en championnat et un en Coupe). Cela lui permet aussi d’effacer... Mémé Tchite de certaines tablettes.

Son 11e doublé

Orlando Sa reste sur deux doublés consécutifs en championnat.

Celui de dimanche était le 11e de sa carrière : il en a inscrit un avec Nacional en 2010, cinq avec Limassol en 2013-2014, un avec le Legia Varsovie en 2014, un avec Reading en 2015 (qui était même un triplé) et un avec le Maccabi Tel Aviv en 2016. Ajoutez-y les deux doublés avec le Standard, à Courtrai et contre Waasland-Beveren, et le compte est bon.

Quand il marque, il ne perd (quasi) jamais

Quand Orlando Sa marque, son équipe gagne très souvent. Dans les 46 matches où il a marqué, la victoire a été 37 fois au bout. Et quand il trouve le chemin des filets, son équipe ne perd quasi jamais : seulement deux défaites (2-1 à Podbeskidzie alors qu’il avait égalisé pour le Legia Varsovie et 4-2 à Fulham alors qu’il avait fait 0-2 pour Reading). 7 matches où il a marqué se sont soldés par un partage, dont celui à Courtrai.

Il bat le record de Tchite

Orlando Sa a donc mis six matches de championnat pour atteindre le cap des cinq buts. Si l’on remonte cinq ans en arrière, aucun attaquant n’a fait aussi bien. Lors de son retour au Standard, l’été 2010, Tchite avait mis sept matches. C’était le record, qui est donc battu par le Portugais. Quid des autres attaquants qui, ces cinq dernières années, ont marqué au moins cinq buts ? Ezekiel et De Camargo (lors de son premier passage) avaient mis 12 matches pour atteindre le cap des 5 buts. Santini et Tchite (lors de son premier passage) 14, Batshuayi 16, Cyriac 18, Leye 27, Nong 28 et De Camargo 29 (lors de son deuxième passage). Les Mmaee, Vinicius, Tucudean, Ogunjimi, Phellype et Nagai (0 but en championnat), Mbombo, Yattara et Biton (1 but), Tetteh et Watt (2 buts), Emond et Louis (3 buts), Reza (4 buts) n’ont jamais (ou pas encore) atteint le cap des cinq buts…

De loin le plus efficace

Avec cinq buts en 167 minutes de jeu, le Portugais marque toutes les 33 minutes ! Cela en fait évidemment le joueur le plus efficace de Pro League. Suivent, dans les joueurs à au moins 5 buts : Saadi (1 but/92 min), Karelis (1 but/107 min), Teodorczyk (1 but/110 min), Verdier (1 but/130 min), Musona (1 but/160 min) et Kagé (1 but/166 min).

Cela faisait cinq ans

Avant le doublé d’Orlando Sa dans deux matches consécutifs, le dernier Standardman à avoir réussi une telle performance était Mémé Tchite. Cela remontait donc à cinq ans, lors de la saison 2011-12. À l’occasion de la 13e journée, l’attaquant avait inscrit deux buts à Sclessin contre le Club Bruges le 6 novembre 2011 (2-1). Il avait récidivé lors de la 14e journée, le 18 novembre 2011, à OHL (1-3). À la différence de celui d’Orlando Sa, le double doublé de Tchite avait donc permis à son équipe d’engranger 6 points.