L'affaire a été reportée à mardi

Ayant refusé la suspension de 3 matches en première instance mardi, Orlando Sa comparaissait devant la commission des litiges d'appel ce vendredi. Pierre Locht, le directeur juridique du club, a rappelé les motifs du refus: non accès aux images visionnées par l'arbitre Alexandre Boucaut (qui ont justifié la carte rouge), non accès au règlement complet de l'arbitrage vidéo.

Les membres de l'instance d'appel ont entendu ces arguments et ont décidé de mettre l'affaire en continuation, avec une nouvelle audience mardi. Ils ont demandé au parquet de fournir ces deux documents pour lundi midi au plus tard. L'arbitre, l'assistant vidéo et le quatrième arbitre devront aussi être présents mardi.

L'appel restant suspensif, l'attaquant portugais n'est donc pas suspendu pour le match à Bruges, dimanche. Mais il est blessé et donc a priori indisponible.