Standard Il ressent une gêne à la cuisse, mais son retour n’est qu’une question de temps.

Son come-back sur les terrains n’est pas encore pour tout de suite. Alors qu’il avait repris l’entraînement collectif jeudi dernier, Obbi Oulare a ressenti une douleur au niveau de la cuisse, dimanche, au lendemain de la victoire du Standard à Ostende, lors d’un entraînement sous forme d’opposition avec des Espoirs de Stéphane Guidi.

Si Felipe Avenatti (entré au jeu à la Côte) et Zinho Vanheusden (resté sur le banc samedi) ont participé à l’intégralité de la séance sans souci, Oulare, lui, n’a tenu que dix minutes, avant de stopper l’entraînement, gêné par une douleur à la cuisse. La même cuisse qui le tient écarté des terrains suite à une déchirure depuis mi-juillet et la rencontre amicale du Standard face à Strasbourg.

Le retour de l’attaquant belge est donc une nouvelle fois postposé, mais les examens réalisés ce lundi sous la direction du docteur Vervier se sont voulus rassurants puisqu’il ne s’agit pas d’une rechute. S’il tarde encore à voir la lumière, il semble que le bout du tunnel ne soit plus si lointain pour le buteur des Rouches. À condition que son corps décide enfin de le laisser tranquille…