Standard

Arrivé pour renforcer les U21 , le Brésilien a fêté ses premières minutes en D1 contre Charleroi

LIEGE Luiz Phellype se souviendra longtemps de la 66e minute de jeu du derby wallon. C’est le moment choisi par Mircea Rednic pour offrir ses premières minutes en première division à l’attaquant brésilien. Arrivé à Sclessin le 30 août, Phellype devait, dans un premier temps, renforcer les U21 . À l’arrivée de Rednic à la tête de l’équipe première, le Brésilien a rapidement intégré le noyau pro. “Il travaille très dur et s’est rapidement intégré à son nouvel environnement” , précise João Aragao qui s’occupe, avec André Cruz, des intérêts du joueur.

Contrairement à de nombreux Brésiliens, Phellype n’a pas eu de problème d’adaptation. “Par rapport aux autres Brésiliens avec qui j’ai déjà travaillé, il est en avance. Il se sent bien en Belgique et est bien entouré.”

Vendredi dernier, l’attaquant brésilien a foulé la pelouse de Sclessin pour la première fois de sa jeune carrière (18 ans). “Il se souviendra toujours de ce moment. Il était un peu nerveux, mais a apprécié de pouvoir jouer dans ce stade. Après le match, il était très heureux.”

Comme Imoh Ezekiel la saison dernière, Luiz Phellype a empilé les buts en U21 . “Il en est actuellement à 12 buts en 14 matches. Il a été repris en équipe première, mais il sait très bien que le plus dur n’est pas d’y rentrer mais bien d’y rester. C’est un garçon simple qui est à l’écoute.”

En arrivant à Liège, Luiz Phellype ne débarquait pas en territoire inconnu. “Il avait déjà effectué un test à Westerlo un an auparavant. Après un but marqué face à Courtrai, il est retourné au Brésil et a travaillé dur pour revenir en Europe.”

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attaquant brésilien fait tout pour s’intégrer au mieux. “À sa demande, nous avons engagé un prof de français qu’il voit trois fois pas semaine en plus du cours dispensé par le Standard. C’est même lui qui a tenu à payer ses cours. C’est le même qui a donné des cours à André Cruz lorsqu’il est arrivé en Belgique.”



© La Dernière Heure 2012