Pierre François préface la nouvelle saison rouche  : ambitions, staff, etc.

LIÈGE Pour la DH , Pierre François a accepté de préfacer la saison 2010-2011. Le directeur général espère que le Standard démontrera que le défunt exer- cice, médiocre sur la scène bel- ge, n’était qu’un accident.

“Quand nous disons que nous voulons rester dans le coup jusqu’au bout en championnat, cela revient à viser le titre” , souligne Pierre François. “Mais cela veut aussi dire que la saison ne sera pas ratée si nous devions terminer deuxièmes ou troisièmes. La priorité reste les playoffs 1 et la qualification européenne. Le Standard visera aussi la Coupe de Belgique : plus question d’entendre cinq semaines avant le deuxième match de la compétition qu’on va aligner une équipe B...”

Un mot sur la décision de la direction de prolonger Dominique D’Onofrio comme T1 .

“Lorsqu’il a repris la succession de Laszlo Bölöni, il avait deux objectifs : tenter de rattraper la situation en championnat en qualifiant le Standard pour les playoffs 1 et briller en Europa League. Il a été proche du premier : on ne va pas revenir sur ce qui s’est passé lors des quatre derniers matches de la phase classique... (NdlR : après la défaite au Club Bruges, le Standard avait dit que l’arbitrage avait influencé le résultat de la compétition). Les playoffs 2 ? On n’avait pas fixé d’objectif majeur mais il est exagéré de dire qu’on ne voulait pas être européen par cette voie. Seulement l’équipe était hors du coup mentalement. En revanche, l’objectif européen a été atteint. Cela fait un sur deux pour lui et l’ensemble du club. Mais on a ressenti son sérieux, son professionnalisme et son travail. On estime que c’est une bonne chose de continuer avec lui.”

Dire qu’une partie des supporters est sceptique est un euphémisme.

“Chacun doit rester à sa place. Les supporters ont le droit d’encourager, parfois de critiquer dans des conditions dignes. Mais ce n’est pas à eux de choisir le T1 ou les joueurs à transférer. Chacun son rôle, à nous de décider.”

Certains ont écrit que le Standard avait recruté Sergio Conceição comme T2 pour faire avaler la pilule du T1.

“La seule pilule qu’on fait avaler au Standard, c’est celle de Mithra, notre nouveau partenaire officiel (NdlR : une société pharmaceutique liégeoise qui centre exclusivement son activité sur les produits destinés à la femme…). Plus sérieusement, nous savions que l’arrivée de Sergio Conceição ferait plaisir à la grande majorité de nos supporters. Mais son arrivée est due à bien davantage que cela : d’abord au souhait de Dominique D’Onofrio, qui a une bonne relation avec Sergio Conceição et qui connaît son passé de joueur, son autorité, sa capacité à transmettre sa volonté de vaincre… Sergio lui-même s’est toujours bien senti au Standard et voulait entamer sa carrière d’entraîneur dans un contexte favorable. Et tant mieux si son arrivée plaît aux supporters.”



© La Dernière Heure 2010