Les U21 liégeois (4es) affrontaient leurs homologues anderlechtois (1ers) ce lundi. 

 Les Mauves de Craig Bellamy, avec un Doku très remuant, l’ont emporté 1-3 grâce à des buts de El Kababri, Sangare (contre son camp) et Colassin. Côté rouche, quatre joueurs du noyau pro étaient alignés par Stéphane Guidi. Hady Sangare a vécu une rencontre compliquée en défense centrale. Nicolas Raskin a été discret dans l’entrejeu, au contraire de Denis Dragus. L’ailier roumain, aligné sur le flanc droit, a montré des qualités techniques et de dribbles mais il a trop porté le ballon et a eu énormément de déchet dans son jeu. 

 Ce qui a eu le dont d’énerver Sebastien Pocognoli (capitaine et arrière gauche suite à la suspension de Théate), qui ne s’est pas fait prier pour dire sa façon de penser au jeune Roumain… avant d’égaliser d’une frappe lointaine (et rageuse) du pied droit. Après cette rencontre, on comprend mieux pourquoi Dragus n’est pas (encore) sélectionné par Michel Preud’homme. Il est talentueux mais se montre trop individualiste et ne semble pas encore acclimaté à la Belgique.

Standard : Galjé ; Siquet, Sangare, Pavlovic, Pocognoli (81e Zutterman) ; Dragus (75e Landu), Dianganga, Samake (46e Balikwisha), Raskin ; Patoulidis (72e Dinsifwa), Tapsoba.

Anderlecht : Vercauteren ; Mehssatou, Lissens, El Kababri, Lutonda ; Leoni, Suray, Ait El Hadj (86e Michez), Dailly, Colassin, Doku (63eDaskevics).

Les buts : 32e El Kababri (0-1), 70e Pocognoli (1-1), 78e Sangare csc (1-2), 88e Colassin (1-3).​