L'international congolais va s'engager pour un an et demi avec Al-Wahda.

En plus de l'annonce du départ de Dimitri Lavalée cet été pour Mayence, le Standard va perdre un autre joueur, mais dès cet hiver, cette fois. On vous l'annonçait jeudi dernier, Paul-José Mpoku était en instance de départ à Sclessin. Le profil de l'international congolais intéressait de nombreuses formations dans les pays du Golfe, dont Al Nasr et Al-Wahda, aux Émirats. C'est finalement le second qui est passé à l'action en déposant une première offre à hauteur de 1,2 million d'euros. 

Pour la direction liégeoise, il était hors de question de laisser filer son joueur, toujours sous contrat jusqu'en 2021 (avec une année en option). Les pourparlers entre les deux clubs ont continué et une deuxième offre, de 1,5 million, plus bonus, est arrivée sur le bureau des dirigeants rouches. Mais là encore, elle était jugée trop faible.

Finalement, ce lundi, les deux clubs ont trouvé un accord (acté dans les prochaines heures et équivalant à plus de 2 millions avec bonus) pour la vente du capitaine des Rouches. Mpoku, lui, désireux de rejoindre le club d'Abu Dhabi, avait déjà trouvé un accord avec la direction d'Al-Wahda durant le week-end.

Ce lundi, Paul-José Mpoku brillait par son absence à l'académie et pour cause, il est actuellement à Abu Dhabi pour y finaliser son transfert. Il signera pour un an et demi avec une option pour une année supplémentaire.

Il s'agira donc du deuxième départ majeur dans l'effectif liégeois après celui de Renaud Emond, parti à Nantes le 9 janvier dernier. Le Standard perd son capitaine, qui devrait être remplacé durant ce mois de janvier. Mpoku a disputé 224 matchs pour le Standard, inscrit 45 buts et délivré 38 assists.