Ron Jans devra attendre demain matin avant de récupérer l’entièreté de son noyau

LIÈGE Ce dimanche, les Standardmen se déplaceront à nouveau au Mambourg pour le premier derby wallon de la saison. Ce dernier s’annonce d’ores et déjà très chaud puisque les deux formations ont un peu loupé leur début de championnat. Il y a deux ans, le dernier Charleroi-Standard avait été perturbé par l’attitude des fans rouches et carolos . Espérons que cette saison, le fair-play et le beau jeu soient de mise !

Pour préparer le premier derby wallon de sa carrière en tant qu’entraîneur, Ron Jans ne disposera réellement que de deux jours. En effet, avec l’intermède international de ce milieu de semaine, neuf Standardmen sont partis rejoindre leur sélection nationale. Le coach néerlandais aura un noyau au grand complet seulement demain matin. En effet, aujourd’hui matin, Laurent Ciman et Sébastien Pocognoli étaient attendus à l’Académie. Même chose pour Arslanagic, Mpoku, Cisse et Bulot. Ils sont tous attendus dans la matinée mais ils ne devraient peut-être pas participer à la séance de 10 heures. Astrit Ajdarevic, lui, est certain de ne pas prendre part à l’entraînement puisqu’il est attendu à Liège dans le courant de l’après-midi de ce jeudi. Enfin, Eiji Kawashima et Luis Seijas, qui s’affrontaient mercredi, ne rentreront à Liège que ce vendredi matin.

Pas facile donc pour Ron Jans de préparer un déplacement important à Charleroi, d’autant que beaucoup de Standardmen vont vivre leur tout premier derby wallon. Du onze de base de vendredi dernier face à Waasland-Beveren, ils ne sont que quatre à avoir disputé un Charleroi-Standard (Pocognoli, Goreux, Ciman et Van Damme). Les anciens ont déjà touché un mot aux nouveaux sur l’importance que revêt ce match chez les supporters !

Rayon transferts, il n’y a toujours pas d’avancée que ce soit côté in avec Habibou ou bien out avec Pocognoli. Ce dernier est toujours bien la cible du Benfica mais les Portugais ne sont pas seuls sur les rangs. Ils devront faire face à la concurrence de Palerme et du Bayer Leverkusen. La semaine dernière, Jean-François de Sart nous précisait que le Standard n’avait pas l’intention de brader son joueur. À l’heure actuelle, le directeur sportif n’a reçu aucune offre.



© La Dernière Heure 2012