Standard Tout devra être au point si les Liégeois veulent continuer à rêver.

"Ce qu’on a proposé à Francfort, ce n’était pas mal mais il nous a manqué un petit quelque chose."

Ce petit quelque chose, Michel Preud’homme entend bien en bénéficier ce jeudi pour prendre la mesure de l’Eintracht Francfort. "Il faudra partir sur les bases de ce match aller."

Ces fondements, ce sont l’organisation, une projection rapide vers l’avant, et surtout de la volonté. Ce jeudi, les Rouches pourront, ou devront, y ajouter un quatrième ingrédient : l’expérience acquise contre le FC Séville.

Il y a un an, ils avaient dominé le club espagnol, à la surprise quasi générale. "On avait livré un très bon match", se souvient Samuel Bastien. "Contre Francfort, ce sera aussi important et il faudra aborder cette rencontre de la meilleure des façons. On est conscient que la suite de la compétition dépendra du résultat de ce soir."

Une victoire qui rentrerait dans la série d’invincibilité à domicile du Standard en Europe. Depuis le 0-3 contre Feyenoord en décembre 2014, les Liégeois n’ont plus perdu "at home". L’atmosphère de Sclessin, voilà de quoi agrémenter la recette qui doit permettre au Standard de venir à bout des Allemands.

"À domicile, on est toujours un peu plus fort. Ce qui est normal et c’est le cas pour toutes les équipes, même si c’est un peu particulier nous concernant", relève Michel Preud’homme. "On va essayer de maintenir cette tradition."

Le choc de ce jeudi ne dérogera pas à la règle. Mais Michel Preud’homme sait aussi que cette rencontre est cardinale pour l’avenir européen de son adversaire. "Comme mon homologue l’avait dit au match aller, cette double confrontation est très importante pour essayer d’assurer la qualification."

À la différence près que les Allemands n’auront pas leurs supporters. Un grain de sel qui pourrait changer toute la recette des Rouches ? Pas pour MPh. "On a vu le soutien qu’ils pouvaient donner, mais je n’ai pas réfléchi à la potentielle influence que cela pourrait avoir, car la réalité reste toujours celle du terrain."

Ce terrain, c’est leur chaudron et les Liégeois comptent bien le porter à ébullition avec une victoire.

Samuel Bastien : “Mon évolution est naturelle”

Auteur de trois buts et de trois assists cette saison, le médian prend de l’ampleur dans l’entrejeu. “J’essaie toujours d’améliorer mes stats. Mais le plus important, c’est d’aider l’équipe à gagner.” Son association avec Cimirot faisant des ravages lui permet de se projeter et de se retrouver en zone de finition. Une attitude qui démontre qu’il évolue en pleine confiance. “Mon évolution est naturelle. Si je suis aussi décisif ces derniers temps, c’est aussi grâce à mes coéquipiers qui me mettent dans de bonnes conditions.”