Après avoir éliminé Rebecq en Croky Cup, le Standard se déplace à Mouscron dimanche avec l’intention de continuer sa lancée du début du mois de décembre.

Les matches continuent à s’enchaîner pour le Standard. Après avoir battu Rebecq en Croky Cup, les Rouches se déplacement à Mouscron dimanche, avec l’objectif de signer un neuf sur neuf en championnat. "Mais on sait que ce sera un match compliquée face à une équipe qui s’est bien comportée face aux grosses cylindrées de notre compétition", expliquait ce vendredi Michel Preud’homme, dont les hommes ont eu 24 heures de récupération en plus que leurs opposants, éliminés par Anderlecht hier soir.

"Cela a souvent été l’inverse ces dernières semaines à cause de la Coupe d’Europe donc je ne vais pas m’en plaindre", souriait le coach liégeois. "Vu les efforts fournis dernièrement, je ne pense pas que cela change quelque chose." L’entraîneur des Rouches, qui sera privé d’Oulare et Limbombe à Mouscron, a également commenté le tirage au sort des quarts de finale de la Croky Cup, qui verra le Standard affronter l’Antwerp le mercredi 18 décembre à 20h45.

"L’Antwerp est une équipe qui a souvent fait de bons résultats en déplacement mais à partir du moment où on est dans une période surchargée, je suis content d’évoluer à domicile et d’éviter un long déplacement. Puis cela permettra à nos supporters de vivre trois affiches en huit jours avec Arsenal, Anderlecht puis l’Antwerp." Reste à savoir si le terrain de Sclessin tiendra le coup. "On a vu qu’il commençait à être un peu plus délicat à certains endroits mais on va faire le maximum pour qu’il soit le meilleur possible."