La perte du Congolais n’effraie pas Michel Preud’homme, qui a des solutions.

Il va falloir s’y faire. Christian Luyindama est parti. Prêté à Galatasaray avec option (pour un montage financier de plus de 8 millions, au total), le défenseur congolais va laisser un vide dans le vestiare, tant il prenait de la place.

"Mais nous sommes très heureux pour lui, il mérite ce transfert", précisait Kostas Laifis en conférence de presse, ce vendredi. "C’est une grande étape dans sa carrière et on lui souhaite bonne chance. Mais un seul joueur ne peut pas faire la différence seul. On a d’autres bons joueurs et on va continuer, sans lui."

"On a reçu, pour Christian, une offre qu’on ne peut pas tout somplement refuser", enchaînait Michel Preud’homme. "Nous sommes un club belge et pour faire fonctionner un club de notre niveau, il faut d’abord penser à l’équilibre financier. Et c’est ce que nous avons fait. Bien sûr, on préférerait que Christian soit encore avec nous. Mais son départ a été anticipé. Car on a des solutions pour le remplacer."

Elles s’appellent Kosanovic, Laifis et Bokadi. Le Serbe semble être l’option numéro privilégiée. Mais il s’est légèrement blessé cette semaine. "Kosa a reçu un petit coup sur le genou, mercredi, et ça a gonflé. Nous avons fait des examens, ce n’est rien de grave. Mais il est toujours aux soins. On va voir son évolution."

Les chances de voir le Serbe sur la pelouse de Sclessin dimanche sont donc limités. L’option Laifis en défense centrale pourrait donc être envisagée. Mais elle implique de perturber l’équilibre trouvé ces dernières semaines, avec le Chypriote sur le flanc gauche. Car repositionner Laifis implique vraisemblablement le repositionnement de Fai, également (d’arrière droit à arrière gauche). Et le retour de Cavanda dans le onze, au poste de back droit.

Si cette solution a effectivement des arguments à faire valoir, Merveille Bokadi (22 ans) pourrait bien être la surprise du chef. "Suite au départ en prêt d’Agbo, qui était demandeur pour retrouver du temps de jeu, Bokadi est à la fois considéré comme une option comme médian défensif ou dans l’axe de la défense. Un peu à la manière dont Timmy Simons pouvait le faire à Bruges. C’est bien d’avoir un jou eur comme lui dans le noyau."

Même s’il n’a plus disputé de match officiel depuis octobre 2017, Bokadi, intéressant en défense lors du stage à Marbella, semble avoir ses chances de débuter, pour des raisons d’équilibre collectif, en remplaçant Luyindama poste pour poste. Ce qui serait un sacré retour en grâce.