Standard

Découvrez les réactions des principaux acteurs de Saint-Trond - Standard, récoltées par nos confères de Proximus.

- Mpoku : "Quand on a autant d'occasions qu'on ne met pas au fond, ça fait mal. Cela ne devait pas être notre jour. On savait que ce ne serait pas facile ici et que Saint-Trond serait revanchard mais ça fait partie du foot. Il faut maintenant relever la tête et préparer le prochain match. Personnellement, je me sens de mieux en mieux. C’était important de jouer quelques minutes et de monter petit à petit."

Dussenne : "Pour un premier match, j'espérais beaucoup mieux. On aurait pu marquer trois ou quatre goals mais la chance n'était pas de notre côté. D'un point de vue personnel, mis à part le premier but où ça va très vite, je trouve que ça a été. Il va falloir travailler dur pour être plus efficaces. Saint-Trond n'a pas été très dangereux et a joué en contre."

- De Bruyn : "Le club a connu des moments difficiles mais aujourd’hui est un grand moment de joie. On retient la victoire et le travail de toute l'équipe. On a prouvé qu'on était toujours la même équipe que l'année passée."

Boli : "Je ne sais pas encore si je vais partir. Comme je l'ai dit au coach, je me donnerai à 100% pour le club tant que je serai là. Je n'ai pas encore la tête à un départ. Je suis fatigué donc je vais d'abord me reposer. On verra dans la semaine."

- Brys : "Le premier quart d'heure à Bruges était bon. Le premier but était évitable. Aujourd'hui, on a été plus offensifs et plus agressifs avec un pressing haut. Après sa saison passée, Boli mérite un grand transfert. C'est dommage qu'on n'ait pas marqué le troisième but puisque le penalty nous a mis en difficulté. Il faut aussi être modeste et dire qu'on a eu beaucoup de chance."

- Preud'homme : "On ne doit jamais perdre ce match. On n'a pas réussi à mettre la balle au fond et Saint-Trond l'a fait. Les erreurs défensives et les ratés des attaquants ne sont pas normaux. Il fallait au moins en mettre une dedans. Tout va beaucoup plus vite sur cette surface. On ne peut pas nous reprocher d'avoir créé des choses à l'extérieur alors qu'on était mené 2-0. Après avoir fait autant d'efforts, c'est malheureux de ne même pas avoir pris un point."