Standard Après un stage réussi et deux succès face à des équipes de Bundesliga, Michel Preud’homme met en garde.

Hormis la blessure d’Orlando Sa durant le stage, tout va pour le mieux à Sclessin. Après un dernier succès en 2018 lors du choc wallon, les Liégeois ont connu un stage parfait durant lequel ils ont battu Mainz et Moenchengladbach. De bon augure donc en perspective du premier match officiel de l’année et pourtant, Michel Preud’homme met ses troupes en garde.

"Battre deux équipes de Bundesliga comme Mayence et Monchengladbach peut donner une image très positive mais il faudra aussi faire le travail samedi. Il faudra peut-être faire preuve de patience. Il ne faut pas attendre de nous que nous écrasions Courtrai car ce ne sera pas le cas."

C’est que le mentor des Standardmen se méfie du visiteur du soir.

"Depuis qu’Yves Vanderhaeghe a repris Courtrai, cette équipe joue différemment, de façon plus directe. Les Courtraisiens obligent l’adversaire à recommencer le travail de loin car ils perdent rarement le ballon dans les 30 derniers mètres. Cette équipe n’a d’ailleurs plus connu la défaite depuis notre passage au match aller."

Une victoire pour ce premier match de l’année civile est donc souhaitée pour le Standard qui va au-devant d’un calendrier démentiel. La semaine prochaine, les Liégeois rendront visite à l’Antwerp avant de recevoir Anderlecht et d’aller à Genk.

"Il faut bien jouer tous les matchs. Il est vrai qu’on va avoir plusieurs déplacements délicats mais on en a déjà bien négocié, comme à Charleroi."

Éliminé en Coupe et en Europa League, le Standard va donc repasser à des semaines de travail plus normales. "Cela nous permettra de laisser souffler certains joueurs car sur les six premiers mois, ils ont rarement eu un jour de congé par semaine, ce qui sera désormais le cas."

Enfin, Michel Preud’homme revient brièvement sur la cérémonie du Soulier d’or de mercredi et l’absence de Mehdi Carcela qu’il n’avait pas hésité à fustiger. "Ce qui devait être dit l’a été. Ce n’est, dans l’absolu, pas très important."