Lior Refaelov n’a pas seulement été proposé à Anderlecht - qui s’est informé auprès du joueur début avril et a vite trouvé un accord pour deux ans -, mais aussi au Standard. 

Le contact remonte au mois de février, quand l’Antwerp n’avait pas encore pris la moindre initiative pour prolonger le contrat de son Soulier d’or. Le Standard a refusé. Vu la crise sanitaire, le salaire de 1,3 million par an qui était demandé était jugé trop élevé. Mais c’est surtout l’âge du joueur - il a fêté ses 35 ans lundi - qui a refroidi les Rouches. 

Ce n’est pas dans la politique du club d’aller chercher un trentenaire.