Bjarnason et Grozav sont des joueurs importants en Islande et Roumanie, alors qu'ils étaient jugés trop courts au Standard


LIEGE En janvier 2012, Roland Duchâtelet et Jean-François de Sart étaient fiers de présenter leur nouvelle recrue, Birkir Bjarnason. Le recrutement de ce box-to-box islandais des Viking Stavanger était un beau coup d'autant qu'étant en fin de contrat, il n'avait rien coûté.

De son côté, Gicu Grozav est arrivé lors de la fin de règne de Laszlo Bölöni. Il était surnommé le Cristiano Ronaldo des Carpates mais n'a jamais su montrer sur les pelouses belges ses bonnes aptitudes. Pire, il enchaînait les matchs médiocres, passant du statut de grand espoir du football roumain à celui de gros flop de la Pro League...

Découvrez notre retour sur le parcours et les exploits des deux joueurs en équipe nationale sur Tackle On Web, notre blog 100% foot et visionnez les vidéos de leurs derniers buts en sélection.

© La Dernière Heure 2012