Mircea Rednic laisse entendre qu’il pourrait changer de tactique pour entamer les playoffs…

LIEGE Mircea Rednic a-t-il bluffé hier en conférence de presse, comme il l’a déjà fait durant la phase classique ? L’entraîneur roumain a fait comprendre qu’il pourrait ne jouer qu’avec un attaquant lundi au Club Bruges.

“Vous savez qu’en règle générale, je veux que mon équipe impose son jeu”, dit Rednic, qui avait annoncé à son arrivée qu’il jouait d’office avec deux attaquants à domicile mais qu’il pouvait s’adapter en déplacement. “Mais ici, c’est différent. Il y a le contexte playoffs 1. Chaque point est important. Il faut en tenir compte aussi. En déplacement, je pourrais renforcer le milieu là où Bruges est fort. Si je joue avec deux attaquants, il faut qu’ils puissent défendre. Je ne sais pas si Imoh, qui manque de rythme, est capable de le faire comme il l’a fait précédemment. Je dois voir s’il va débuter ou rentrer… Il manque de rythme, c’est un peu un risque de le titulariser.”

La tactique pourrait être de commencer avec un seul attaquant spécifique et un entrejeu renforcé. Avant de faire monter un attaquant en cours de partie pour faire la différence.

“On se déplace chez une équipe en pleine confiance. On ne doit pas prendre trop de risques dès le départ. Il faut d’abord penser à ne pas prendre de but. Cela part d’une bonne organisation. Puis il faut aussi amener le danger. Je prépare toujours mon équipe dans le but de gagner… Si on commence avec victoire, on peut se relancer. On veut un classement qui nous permet d’être européens donc il faut être minimum 4e, voire 5e. Mais on ne veut pas calculer maintenant. On sait que le premier match des playoffs est très important.”

Durant la phase classique, le Standard a perdu deux fois contre le Club Bruges. Au Jan Breydelstadion (4-2) sous les ordres de Ron Jans et à Sclessin (1-3) sous la direction de Mircea Rednic.

“C’était des autres matches, des autres joueurs, un autre contexte… Et à domicile, c’est de notre faute si on a perdu. Bruges n’était pas meilleur. Lestienne nous avait fait mal. Mais je crois qu’on est prêt, même si on a des petits problèmes pour faire le onze de base.”

Le coach fait allusion à Imoh Ezekiel “et à Zié Diabaté”.

“Il a un problème musculaire depuis lundi. Il est incertain. S’il est out, j’ai d’autres solutions : Opare, qui a eu des petits pépins physiques mais qui se dit prêt, ou Nego. Voire le jeune Delporte.”

Reste à faire le tri entre la vérité et le bluff, car Diabaté s’est entraîné normalement hier et il est rare de voir un coach parler aussi ouvertement de sa tactique et de son onze de base…

© La Dernière Heure 2013