L'ex-Beverenois profite des nombreuses blessures

BIERSET La délégation du FC Séville est arrivée hier midi à l'aéroport de Bierset. Les joueurs, décontractés, n'étaient pas attendus par la grande foule : seuls huit supporters (dont un avec une veste ornée du drapeau... italien) étaient présents.

"Je suis content d'être venu même si je ne joue pas" , commente Drago . "C'est dommage de ne pas pouvoir affronter mon ancien club. Ce sera un match difficile pour Séville."

Tom De Mul est fit mais doit prendre son mal en patience sur le banc vu la concurrence de Navas. Ndri Romaric, lui, débutera la rencontre.

"J'ai la confiance du président et de l'entraîneur" , se réjouit l'ex-médian de Beveren, passé par Le Mans avant de rejoindre la Liga . "Je sens que je peux franchir un palier avec Séville. C'est un top club espagnol mais j'espère jouer encore plus haut."

Ses anciens coéquipiers à Beveren n'ont pas tous aussi bien réussi : "Je suis resté en contact avec eux. J'espère profiter de mon passage en Belgique pour les voir, surtout Seka (Mons), Sanogo (Brussels) et Kipre Kaiper (qui joue désormais en D4 française). Je suis sûr qu'ils peuvent aussi jouer au plus haut niveau."

De son côté, Manolo Jiménez s'attend à un match difficile.

"Les équipes qui s'affrontent ce jeudi veulent et peuvent se qualifier" , estime le coach. "J'ai vu quelques fois le Standard. Il y a de bons joueurs, mais c'est le collectif qui impressionne. Je n'ai pas demandé conseil à Drago. C'est sur le terrain que j'aurais aimé l'avoir. On est dans un creux, les jou-eurs ont faim de victoire. Même si on a déjà trois points, on veut gagner. Pour le prestige et nos supporters."



© La Dernière Heure 2008