Ce mardi soir, Ricardo Sa Pinto purgera son deuxième match de suspension. 

Comme ce fut le cas, vendredi, à Waasland-Beveren, il s’installera dans la tribune principale et laissera le soin à son adjoint, Rui Mota, de délivrer les consignes tactiques aux joueurs. Une situation délicate pour lui qui aime transmettre sa rage de vaincre le long de la ligne de touche.

Encore une fois, le technicien portugais ne pourra pas communiquer avec son banc pendant l’ensemble de la rencontre. Et, visiblement, la Fédération prend un soin tout particulier à vérifier qu’il ne transgresse pas cette règle. La procédure prévoit qu’un observateur soit présent pour acter que le coach renvoyé dans la tribune reste bien dans les lignes, mais certains témoins affirment que Sa Pinto a bénéficié d’une garde plus que rapprochée lors du match à Waasland-Beveren.

Il nous revient même qu’il ne pouvait pas faire le moindre pas sans être suivi par cet officiel qui a, apparemment, pris son rôle très au sérieux ou a reçu des consignes très claires. Sera-ce encore le cas ce soir ?