Ricardo Sa Pinto veut voir un Standard "pragmatique et efficace" à Eupen.

Certes, le Standard reste sur une série de quatre matches sans victoire. Mais la réaction affichée lors du nul blanc contre Charleroi a ravivé la flamme de l’espoir dans le camp rouche.

"C’est un nouveau départ", a lancé Konstantinos Laifis vendredi.

Ricardo Sa Pinto partage le même avis, lui qui a enfin pu travailler une semaine complète avec le noyau qui devra l’aider à tenir la promesse qu’il a faite aux supporters : participer aux playoffs 1.

Reste à savoir si ses joueurs parviendront à afficher la même mentalité que lors du choc wallon, qui était un match particulier dans un contexte particulier.

"Je pense que oui", répond le coach portugais. "Je suis content de ce que j’ai vu contre Charleroi et toute la semaine aux entraînements. L’équipe est concentrée et déterminée à continuer sur cette lancée. On a besoin d’une victoire. On la méritait contre Charleroi. Mais dans le foot, il n’y a pas de place pour le romantisme. Il faut être pragmatique, efficace. On a besoin d’une victoire. Si on continue avec le même état d’esprit, cela va venir."

Quand il parle d’être efficace, Ricardo Sa Pinto fait allusion à ses 16 mètres, comme cela a été le cas contre Charleroi, mais aussi aux 16 mètres adverses.

"C’est une évidence : pour gagner, il faut marquer. On ne l’a pas fait ces derniers matches mais je ne suis pas totalement insatisfait car on se crée des occasions. Si on ne les met pas au fond, c’est parfois un manque de chance, parfois un mauvais choix. C’est aussi la qualité de la prestation du gardien adverse, comme contre Charleroi. Mais je suis convaincu qu’on va marquer dimanche."

Pour aider ses joueurs, le staff travaille chaque semaine techniquement et psychologiquement sur ce qui a bien fonctionné, pour le renforcer, et sur ce qui n’a pas été, pour l’améliorer. Dans ces points qui n’ont pas été, il y a notamment la finition.

"On met les joueurs dans des situations proches des situations de match pour qu’ils soient prêts et pour les aider à faire les bons choix."

On verra le résultat ce dimanche soir au Kehrweg.