Nicolas Laforge a été au centre de beaucoup de débats depuis samedi soir et ses décisions d'accorder deux penalties au Standard contre le Club Bruges. Le département arbitrage a communiqué ce lundi, et soutient son homme.

Plus encore que la chute de Zinho Vanheusden à l'heure de jeu, dont n'a pu profiter Maxime Lestienne aux onze mètres, c'est la faute de bras de Mats Rits sur un centre de Duje Cop à la 90e qui a fait couler beaucoup d'encre. 

Désignant immédiatement le point de penalty et confirmant sa décision après consultation de la vidéo, Nicolas Laforge a bien agi à en croire le département arbitrage, qui estime même que le VAR n'aurait pas eu à intervenir tant la situation était limpide.

Voici ce qu'on peut lire dans le communiqué du département ce lundi : "À la 90e, le joueur du Standard centre en direction du point de penalty. La balle heurte le corps du défenseur du Club Bruges, après quoi elle est déviée sur ses bras. Mats Rits utilise ses bras pour agrandir son corps de manière non naturelle."

Et de rappeler que pour cette raison précise il y a bien infraction à la règle 12 concernant les déviations après un premier contact avec le corps. 

Le débat est donc clos.