On le sait, Bruno Venanzi est en quête de nouveaux investisseurs pour intégrer le capital du club et ce, depuis plus d’un an. Lors d’une interview accordée à La DH en novembre dernier, le président liégeois levait un coin du voile sur ce dossier. "L’augmentation de capital verra le jour au début de l’année 2022, c’est catégorique. J’ai reçu trois offres (NdlR : une liante et deux non liantes), j’en attends encore une avec certitude dans les prochaines semaines et peut-être une cinquième. On établira ensuite une short-list."


L’échéance approche à grands pas et les supporters sont plus qu’impatients de connaître le nom de celui ou de ceux qui doivent aider le Liégeois dans sa tâche quotidienne. Dimanche dernier, des investisseurs potentiels russes ont assisté au choc wallon arrêté anticipativement suite aux incidents. Il semblerait qu’ils font bien partie de la short-list de Bruno Venanzi au même titre qu’un fonds d’investissement qui n’aurait pas d’activité dans le milieu du foot.

Les investisseurs présents dimanche ont été plutôt désagréablement surpris par le spectacle auquel ils ont assisté. D’investisseurs russes, il en est également question du côté de Saint-Étienne. Le groupe Total Sports Investments LLP, basé à Londres, est représenté par le milliardaire Sergei Lomakin et son président Roman Dubov. Ces derniers comptent également l’ancien joueur du Real Madrid, Michel Salgado, dans leur structure. Sont-ce les mêmes qui étaient présents à Sclessin ? Dans les semaines qui viennent, une fumée blanche est attendue au-dessus de Sclessin.