Le directeur sportif a visiblement eu du mal à se faire une place la saison dernière.

Huit mois après le départ de Daniel Van Buyten, Olivier Renard a repris l’ensemble de la direction sportive liégeoise, en compagnie de son président, Bruno Venanzi.

L’ancien gardien est donc maintenant en première ligne et les supporters n’ont pas hésité à le critiquer, juste avant la fin du mercato estival, à cause d’un début de campagne difficile. "Je n’ai pas douté durant l’été car les joueurs que j’ai choisis, je les vois à l’entraînement et je vois leurs qualités", commente le directeur sportif dans les colonnes de L’Avenir. "Si un jour, j’ai eu l’idée de partir, c’était la saison passée. Je ne me retrouvais pas dans le projet présenté […] Mon boulot était de recruter des joueurs pour la saison passée, mais il y a eu des arrivées de joueurs par un autre canal, avec une manière de travailler qui n’était pas la mienne. Il y avait une confusion dans les rôles et je ne me suis pas senti directeur sportif, la saison passée. Je ne sais pas si ça fonctionnera, mais désormais, on sait qui fait quoi."

Olivier Renard évoque ici Daniel Van Buyten. Au fil du temps, la relation entre les deux hommes s’était dégradée. Ils n’étaient plus en accord sur de nombreux dossiers. "Daniel a fait de bonnes choses, il ne faut pas l’oublier. Mais de mon point de vue, les choses n’étaient pas claires, et certains ont profité de notre pseudo-rivalité."