Quand on s’appelle Steven Gerrard et qu’on a joué 17 ans à Liverpool, on en a vu des choses. Et pourtant, c’est à Sclessin qu’il aura vu le plus beau but. À en croire le principal intéressé. "C’est un moment de génie", lance tout de go le coach des Rangers. "Je suis dans le football professionnel depuis 1998 et c’est le plus beau but que j’ai vu de mes propres yeux. Je ne pense d’ailleurs pas que j’en verrai un plus beau au cours de ma carrière. Kemar récupère le ballon dans notre moitié de terrain, remporte deux duels puis il a la vision, la puissance et la classe de marquer des 50 mètres (NdlR : l’attaquant est dans son camp au moment du tir) dans les pires conditions possible."

Après ce "coup de génie", les esprits se sont échauffés alors que l’ancien Anderlechtois est allé célébrer son but en face de la T3 avec un "A" dessiné avec ses doigts, perçu comme une provocation par les supporters liégeois. Aucune référence au Sporting pourtant, puisqu’il s’agit de la célébration du Britannique. "Kemar a marqué un superbe but, l’un des plus beaux que j’ai vus. C’était normal qu’il le fête après une période compliquée", défendait son équipier Ryan Jack.

Avant de grosses échauffourées après le coup de sifflet final entre les deux camps. "La réaction du Standard est décevante", regrettait Steven Gerrard. "C’était à moi de discuter avec Kemar après sa carte jaune consécutive à son but."