L’homme d’affaires français serait pourtant désireux d’investir dans le sport…

LIEGE Quel avenir pour le Standard ? On sait que Margarita Louis-Dreyfus, qui est actionnaire majoritaire, veut vendre ses parts. Du coup, deux scénarios sont possibles : soit Lucien D’Onofrio vend, lui aussi, ses parts et s’en va, soit il trouve un repreneur qui deviendra actionnaire majoritaire mais qui lui laissera les pleins pouvoirs.

Depuis sa visite à Sclessin, lors du match de Coupe de Belgique contre La Gantoise, Bernard Tapie est présenté comme la personne idéale pour ce second cas de figure : il a beaucoup d’argent, c’est un ami intime de Lucien D’Onofrio et, en plus, il est en train de créer une société en Suisse afin d’investir dans le sport.

Nous avons voulu vérifier cette rumeur auprès de l’intéressé. Et, hier, nous avons réussi à le joindre par téléphone.

“Moi, investir au Standard ? C’est du délire complet” , a coupé court Bernard Tapie.

De quoi relancer la rumeur qui fait état de négociations avancées avec un gros repreneur étranger, qui rachèterait tout, y compris les parts de Lucien D’Onofrio…



© La Dernière Heure 2011