Vu les qualités en tribunes, Thorgan Hazard imagine une grosse ambiance, ce jeudi.

L’ambiance si spéciale de la fameuse Commerzbank-Arena de Francfort, Thorgan Hazard y a goûté il y a un peu plus d’un mois. C’était le 22 septembre, lors du partage entre l’Eintracht et le Borussia Dortmund.

Le frère d’Eden, qui y avait délivré un assist pour le but 100 % belge signé Axel Witsel, qui avait trompé Kevin Trapp (blessé à l’épaule depuis lors et remplacé par Frederik Ronnow, époustouflant le week-end dernier), est donc un interlocuteur privilégié au moment d’évoquer les qualités de l’Eintracht.

"C’est une équipe en reconstruction" , explique d’emblée l’ailier du BVB. "Ils ont perdu des joueurs importants aux mercatos (Haller, Jovic, Rebic) et c’était les joueurs qui marquaient la majorité des buts de l’équipe. Mais, même sans eux, cela reste une équipe avec beaucoup de qualités, notamment physiques."

Quant à l’ambiance du stade, il est bien placé pour la juger, lui qui vit la ferveur du Signal Iduna Park tous les quinze jours. Mais même quand on a l’habitude du mur jaune, on reste impressionné par l’atmosphère unique et oppressante qui se dégage de la magnifique enceinte de l’Eintracht.

"Honnêtement, le public est fantastique et met une ambiance de fou dans le stade, surtout lors des matchs européens (la configuration européenne du stade permet aux supporters de faire encore plus de bruit). Et on connaît aussi la ferveur des supporters du Standard. Les deux publics ensemble, cela devrait donner une superbe ambiance. Cela promet."

Au moment de donner un pronostic pour la rencontre de jeu, Thorgan Hazard n’hésite pas beaucoup, même s’il ne veut pas éteindre complètement les chances des Rouches.

"Francfort est le favori de la rencontre mais, avec le Standard, tout est possible. Il faudra évidemment que les Liégeois fassent un autre match que face à Arsenal. Mais ils en sont capables."