Jean-François de Sart était fier de présenter Igor De Camargo hier midi.

"C’est un enfant du club qui revient à la maison", commente le directeur sportif du Standard. "On voulait déjà le faire en janvier, mais ce n’était pas possible financièrement. Aujourd’hui, la donne a changé et on est très heureux de vous présenter Igor. Il a un profil très intéressant, évidemment : on compte sur lui pour entourer nos jeunes mais aussi, et surtout, pour être performant. On cherchait depuis un bon moment un joueur avec un bon jeu de tête, capable de faire le ménage dans les 16 m. Il a aussi l’avantage de connaître le club et le championnat de Belgique."

Reste à savoir comment Igor De Camargo va être intégré dans le onze de base de Guy Luzon, qui joue en 4-4-2 et qui est fan du duo d’attaque composé par Michy Batshuayi et Imoh Ezekiel, tous deux fraîchement revalorisés...

"Igor peut jouer seul devant, être un des deux attaquants, jouer en soutien, il peut jouer dans un système à trois attaquants… Mais ce sera au coach de trouver la meilleure formule, en fonction des circonstances. L’objectif de la direction, lui, est de mettre sur pied un groupe compétitif et pas seulement un onze de base. Il y aura beaucoup de matches - 55 minimum si on atteint notre objectif de jouer les poules de l’ Europa League . La volonté du club est d’encore renforcer l’équipe."

Le prochain renfort se nommera très probablement Ron Stam, arrivé en fin de contrat à Wigan. "On a un accord, mais il a un petit souci médical à vérifier dans les prochains jours", confirme Jean-François de Sart.

Opéré à la cheville il y a deux mois, le back droit de 29 ans s’entraîne à part, à l’Académie. Quid de Daniel Opare si le dossier aboutit ?

"Ils peuvent jouer ensemble puisque Stam peut aussi évoluer au médian droit. Officiellement, il n’y a pas d’intérêt pour Opare. Il n’est pas sur le départ. Au back droit, on n’a que lui à l’heure actuelle. Cisse et Ozturk sont plus des médians défensifs. Ngawa ? On va voir l’évolution de la situation..."

L’autre dossier chaud , c’est le recrutement d’un gardien.

"Kawashima est de retour. À ma connaissance, il n’y a pas d’offre le concernant", commente Jean-François de Sart. "Va-t-on faire signer un gardien ? Seulement si c’est possible d’avoir un joueur qui apporte une vraie plus-value…"

Le Standard s’est renseigné sur Yohann Thuram (Troyes), Dusan Kuciak (Legia Varsovie) et Przemyslaw Tyton (PSV). "Ces pistes, non réalisables, sont aujourd’hui refermées." Définitivement ? Cela dépendra des clubs où jouent ces gardiens. Et du Standard, qui pourrait s’orienter sur d’autres pistes encore.