Titularisé pour la première fois, Birama Touré a déjà inscrit son premier but.

Tout s’accélère pour Birama Touré. Une semaine après être monté au jeu face à Charleroi, il a fêté sa première titularisation depuis son arrivée en Belgique et l’a agrémentée d’un but juste avant le quart d’heure. "J’étais content mais j’aurais préféré repartir avec les trois points", disait-il. "C’est vrai que j’aurais préféré disputer les autres rencontres mais le coach a fait ses choix et je me devais de les respecter. Il était également important que je m’adapte au style de jeu belge. Dans votre compétition, il y a un pressing dans toutes les zones du jeu, ce qui n’est pas le cas en France. J’ai eu du mal au début à enregistrer tout cela au début mais j’espère maintenant que je suis lancé pour de bon."

Au cœur de la ligne médiane, il a souvent été amené à se projeter vers l’avant, ce qui lui a, notamment, permis d’ouvrir le score. Un rôle encore nouveau pour lui. "À Nantes, j’évoluais juste devant la défense, le poste occupé par Eyong Enoh jusqu’à maintenant. J’avais travaillé mon nouveau rôle durant toute la semaine et je ne pense pas avoir livré un match trop dégueulasse (sic) . J’ai quand même développé mon jeu, c’est-à-dire garder le ballon et proposer des solutions à mes équipiers. Cela me permet au moins d’élargir ma palette de jeu", poursuivait-il. "Adrien Trebel m’avait vanté les qualités du Standard, tout comme Sambou Yatabaré. Tous les deux ont été capables de s’imposer et de bien lancer leur carrière, au même titre que William Vainqueur. J’espère suivre leur exemple."