Grâce à Goreux, Michel Preud’homme veut améliorer l’intégration des U21 en pro.

S’ils ont indéniablement des qualités, Abdoul Fessal Tapsoba (attaquant) et Jeovanni Dianganga (défenseur ou médian défensif), deux U21 invités lors du stage, ont parfois semblé un peu en retrait lors des exercices de Michel Preud’homme.

"Je voulais les voir car on m’avait dit qu’ils avaient mérité de venir chez nous. Je les découvre", explique le T1 rouche. "Ils ont fait leur boulot mais on voit qu’il y a des choses qu’ils n’ont pas fait exactement comme nous à certains moments. Il y a certaines règles de notre jeu qu’ils doivent intégrer beaucoup plus tôt."

Ce constat est à l’origine de changements dans la manière de travailler. "Il faut qu’on transmette cela plus rapidement et c’est une des raisons pour lesquelles Réginal Goreux est aujourd’hui à l’Académie" , continue Preud’homme. "Car il connaît la philosophie et la manière d’entraîner, au niveau du pressing, de la récupération du ballon… La saison passée, on a commencé à mettre ça en place mais cela a été un peu moins continu depuis qu’Emilio Ferrera n’est plus là car c’est lui qui amenait ces choses-là. L’an dernier, on avait beaucoup de réunions avec les coachs de jeunes comme Emilio aimait souvent le faire. Mais cette saison Mbaye Leye commence, donc il a appris beaucoup de choses avec moi mais il ne pouvait pas transmettre le message et moi, je n’avais pas le temps."

Ce rôle important donc sera désormais celui de Régi Goreux, nouveau membre du staff des U18 et U21.