Le coach espagnol va donner la chance aux talentueux jeunes Gunners de se montrer face au Standard, ce jeudi sur la pelouse de l’Emirates Stadium (21h).

Cette compétition, c’est un peu la sienne. Vainqueur de l’Europa League à trois reprises avec Séville et finaliste la saison passée avec Arsenal (battu par Chelsea et Eden Hazard), Unai Emery est Monsieur Ligue Europa. "Tout le monde sait que j’aime cette compétition mais je ne suis pas le seul : les joueurs aussi", a expliqué le coach des Gunners en conférence de presse au centre d’entraînement de London Colney ce mercredi, deux jours après le partage entre Manchester United et Arsenal (1-1). "Remporter l’Europa League peut nous permettre de nous qualifier directement la Ligue des Champions la saison prochaine", a rappelé l’Espagnol, conscient que la lutte pour le top 4 sera acharnée en Premier League.

Tellement acharnée et éreintante que certains joueurs devraient être laissés au repos, ce jeudi, face au Standard. Lors du premier match du groupe F, remporté 0-3 par Arsenal à Francfort, Emery avait sept changements dans son onze de base. Il en fera encore contre les Liégeois. "Les jeunes que j’ai aligné en Allemagne ont saisi leur chance, à l’image de Buyako Saka (buteur et double passeur ce soir-là). Ils méritent d’être avec nous et je vais devoir choisir le onze le plus compétitif pour cette nouvelle rencontre. Mais il est de ma responsabilité de donner leur chance aux jeunes joueurs qui le méritent."

Ce qui ne veut cependant pas dire que les Londoniens sous-estiment le Standard. "On respecte énormément cette équipe, qui est deuxième de son championnat. On sait aussi que garder le zéro est important", a indiqué Emery, en référence aux difficultés défensives de ses hommes depuis le début de la saison.

Le coach espagnol a également donné quelques indications concernant son onze de base. Emiliano Martinez, le gardien argentin (récemment sélectionné par Lionel Scaloni) débutera dans les buts. Kieran Tierney, de retour de blessure, et Hector Bellerin, qui revient d’une longue indisponibilité suite à une rupture des ligaments croisés, devraient, eux, être titulaires sur les flancs défensifs. Le jeune Smith Rowe, qui avait été titularisé à Francfort, est, lui, blessé. Et aux avant-postes, Gabriel Martinelli (18 ans), arrivé cet été à Arsenal en provenance du Brésil, pourrait débuter en lieu et place de l’homme en forme des Londoniens : Pierre-Emerick Aubameyang (17 buts sur les 17 derniers matches joués).