Yassine El Ghanassy : "On perd encore aujourd'hui, c'est déprimant mais le positif c'est qu'on joue contre le premier en se battant comme des hommes et qu'on a failli prendre quelque chose. On est décus aujourd'hui mais on doit contuinuer à travailler. On a un match important à Charleroi."

Hannes Van Der Bruggen : L'entraîneur m'avait demandé de mettre tout ce que j'avais. Malheureusement, ça n'a pas réussi. On n'est pas morts et même contre une bonne équipe comme le Standard, on peut les mettre en difficulté. Le coach nous avait dit de se préparer physiquement parce qu'on savait que ce serait un match difficile et on a vu que ce match était dur pour les deux équipes. C'est la finition qui nous manque."

Dino Arslanagic : "Après le but marqué par Michy (Batshuayi), on a reculé et on a subi les assauts de Gand mais on a joué avec le cœur et on a résisté. On savait que si on continuait à pousser, on allait marquer et Michy met un but magnifique. Ceux qui ne jouent pas [comme c'est son cas, NDLR] font un travail individuel avec Carlos [Rodriguez, le préparateur physique liégeois] pour garder le rythme."

Jelle Van Damme : "C'était du costaud aujourd'hui. C'était dur comme match, avec beaucoup de tempo, je pense que c'était agréable à voir. Il y avait beaucoup d'allers-retours. Il y avait beaucoup de fautes mais beaucoup de phases sifflées par l'arbitre qui n'étaient pas des fautes. Je pense que l'arbitre voulait un match nul. Il y avait beaucoup de phases arrêtées mais pas beaucoup d'occasions en combinaisons. J'ai déjà dit à Thuram qu'un gardien comme lui doit faire peur à l'adversaire, son petit carré, c'est son territoire. [Hervé] Kagé n'a pas fait grand-chose car j'ai joué court sur lui. Les trois points sont mérités." Sur la phase litigieuse qui le concerne : "Je touche le ballon de la main mais la main est derrière moi, je ne fais pas un geste [vers le ballon]."

Guy Luzon : "Le but (de Michy Batshuayi) était vraiment très très beau. Il faut féliciter les attaquants qui ont fait des mouvements tout le match. On a gagné aujourd'hui mais l'esprit du Standard était là lors des derniers matches même si les résultats n'étaient pas à la hauteur. On a mérité la victoire et on était meilleur aujourd'hui. Défensivement et offensivement, on a très bien joué, on a dominé notre adversaire. On était dos au mur et on est très content d'avoir eu cette victoire importante."

Mircea Rednic : "On ne peut rien reprocher aux joueurs aujourd'hui. On progresse dans notre jeu. Dominer le Standard comme on l'a fait, ça nous donne de l'espoir. Ce n'est pas facile de former une équipe quand on joue contre les meilleurs équipes de Belgique du moment (Genk, Lokeren, Zulte, Standard) mais il n'y a pas une grande différence avec nous. La différence aujourd'hui c'était Michy. Un match nul aurait refleté la réalité d'aujourd'hui. On a bien préparé le match, les joueurs ont bien écouté. Les premières quinze-vingt minutes, on n'était pas bien en place, on perdait beaucoup de ballons puis on a rééquilibré les choses. Il manque des résultats, je suis sûr que ça va venir, j'ai confiance en mes joueurs, ils ont montré qu'ils ont la qualité de pouvoir se battre avec les grands."