Jelle Van Damme avait du mal à accepter la correction reçue hier soir

BRUXELLES Jelle Van Damme était un capitaine bien pâle après la rencontre, à l’image du Standard lors de ce Clasico.

Pourtant, l’ancien Anderlechtois a eu l’occasion de mettre ses couleurs aux avant-postes en première période via une tête. “Il est vrai que j’ai eu une belle occasion vers la dixième minute. Les premiers instants de la rencontre, ce n’était pas si mauvais que ça, malheureusement, on s’est vite éteint, et moi aussi”, précisait-il.

Très marqué, Jelle Van Damme accusait le coup et il avait du mal à accepter la correction infligée au Standard par ses anciennes couleurs belges. “Je peux dire que ça fait mal. C’est la première fois dans ma carrière qu’une défaite me fait si mal.”

Pour le meneur de la troupe liégeoise, les Standardmen ne sont jamais rentrés dans la rencontre et ils n’ont jamais mis en danger la défense adverse. “Comme je l’ai dit, les premières minutes n’étaient pas mauvaises mais ensuite, on s’est effondré. Personne n’a semblé être dans son match ce soir, pareil pour moi. On était trop attentiste, trop laxiste sur le terrain.”

Malgré cette correction, les Liégeois n’entendent tout de même pas revoir leurs ambitions à la baisse. “C’est encore trop tôt pour tenir ce discours. On a perdu et on doit absolument tirer les leçons de cette défaite pour relever la tête en Europa League jeudi prochain.”

Si à Anderlecht, le danger semble pouvoir surgir de partout, c’est loin d’être le cas au Standard, du moins hier soir. Il y aurait-il un manque de qualité dans le vestiaire ?

“Nous avons aussi des joueurs qui sont capables de faire la différence mais ils ne l’ont pas fait ce soir.”

© La Dernière Heure 2011